Nos recettes

Inflation : 32 recettes à moins de 2 € (presque) sans gaz ni électricité

Avec la crise énergétique, nous sommes nombreux·es à chercher des solutions pour réduire notre consommation. Ne pas régler le chauffage au-dessus de 20°C, remplacer des ampoules traditionnelles pour des ampoules LED… Et si dans notre cuisine aussi, nous pouvions réaliser des économies ? En plus de miser sur des recettes pas chères, pour alléger son budget alimentaire, on choisit aussi des plats et desserts qui ne nécessitent presque pas d’électricité. 

Comment faire des recettes presque sans électricité ni gaz ? 

Les recettes à éviter

On oublie les cuissons longues et basses températures, particulièrement énergivores. Selon le rapport annuel du SDES, le gaz et l’électricité utilisé pour la cuisson représenterait en moyenne 6 % de notre consommation globale*. Une part bien moindre que celle du chauffage (64%) et de l’eau chaude (12%), mais sur laquelle nous pouvons tout de même agir. Les recettes de mijotés, viandes rôties et pot-au-feu attendront donc que le cours de l’énergie redescende.

Les ingrédients et recettes à privilégier

Côté préparation, on opte pour des plats et desserts sans cuisson. Ainsi, il n’y a pas besoin d’allumer les plaques de cuisson, ni le four. Autorisez-vous tout de même l’utilisation du micro-ondes ou du mixeur durant quelques minutes, si c’est nécessaire. Il faut bien arriver au bout de la préparation. Quant aux possibilités de recettes, si les salades salées et sucrées semblent l’option la plus évidente, elles ne sont pas la seule. Rouleaux de printemps, tartines, wraps, taboulé de chou-fleur… Certaines astuces vous aideront d’ailleurs à éviter les cuissons, comme dans cette recette de brownie cru, réalisé uniquement avec du cacao, des dattes et des amandes. 

Sinon utilisez des produits déjà cuits, comme des conserves de légumineuses ou de poisson. Non seulement elles font partie des aliments sains et pas chers, mais en plus elles sont pratiques. Prêtes à l’emploi, il n’y a qu’à les égoutter, puis les apprêter selon nos envies. 

Autre solution, s’il vous reste des œufs durs ou des blancs de poulets rôtis de la veille, faites-en un nouveau plat. À défaut de se passer complètement du four ou d’une poêle dans la semaine, on essaie de cuire un maximum d’aliments en même temps. Cela évite d’allumer les appareils tous les jours, tout en profitant de la chaleur des cuissons précédentes.

Sans plus attendre : découvrez nos recettes à moindre coût (presque) sans électricité.

*SDES, décembre 2021.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button