Que manger pour bien dormir ?

Des assiettes bien pensées

Pour favoriser le sommeil, on étudie la composition du menu qui ne doit être ni trop léger, ni trop copieux pour éviter l’hypoglycémie et faciliter le transit. On évite donc, les plats riches et gras (friture, feuilletés, fondue…), les plats trop épicés (cumin, gingembre, paprika, piment et poivre…) qui excitent le tube digestif, la caféine (café, thé, cola…), mais aussi le chocolat et l’alcool qui retardent l’endormissement. On pense à colorer son assiette avec des fruits et légumes de saison, riches en antioxydants et vitamines. Et on n’oublie pas le remède de grand-mère et excellent « somnifère » naturel, le verre de lait demi-écrémé chaud à allonger d’une cuillère de miel.

Le menu idéal pour un sommeil réparateur

Au menu, on mise sans contre-indication sur les glucides lents, les protéines légères, les légumes et produits laitiers. Côté boisson, on privilégie l’eau ou les tisanes. Les nutritionnistes sont unanimes : le pilier du dîner doit être une assiette de féculents associés à des légumes frais, et à garnir éventuellement de protéines (volaille, œuf ou poisson), faciles à cuisiner. Il n’y a évidemment pas que les pâtes qui font d’ailleurs partie des aliments à éviter le soir. À la place, on mise sur du riz, du quinoa, des lentilles ou des légumes secs qui sont d’excellentes alternatives intéressantes  d’un point de vue nutritionnel. En entrée, on privilégie un potage de légumes cuits à une assiette de crudités, moins digeste. Et en dessert, on opte pour un laitage et un fruit (banane, pomme, figue et noix, aux vertus antistress).

Un temps de digestion important

Quand on dîne raisonnablement, il est préférable d’attendre au moins 1 heure ou 1 heure 30 après le repas avant de se coucher. Cela va permettre à l’organisme d’avoir le temps de digérer correctement, pour ainsi se concentrer sur la régénération et le repos, pendant notre sommeil.

Des plantes aux vertus bénéfiques

Pour faciliter l’endormissement, on infuse herbes et fleurs (verveine, tilleul, camomille, mélisse, aubépine, passiflore, fleur d’oranger ou lavande …) qui facilitent notre voyage au pays des rêves. On peut également miser sur de la valériane sous forme de tisane, qui apaise l’organisme, calme le système nerveux, et prévient les troubles du sommeil.

Prêt ·e à vous réconcilier avec votre oreiller ? Voici 15 recettes savoureuses et équilibrées, pour bien dormir.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*